La saison des fleurs de flamme – Abubakar Adam Ibrahim

Notre rencontre a lieu le lundi 10 décembre 2018 à 15h30.

La saison des fleurs de flammes – Abubakar Adam Ibrahim – 2016

VF : 2018 – traduction par Marc Amfreville
Binta, une grand-mère qui naquit à 55 ans par l’histoire d’amour qu’elle partage avec Reza, un jeune dealer de 25 ans. Elle se voit dans cet amour comme une fleur d’Arum Titan qui s’ouvre tous les 30 ans pour sentir le cadavre. Abubakar Adam Ibrahim décrit poétiquement cette tension que vit cette femme musulmane rythmée par les heures de prières et le puissant sentiment amoureux qui l’enflamme. Reza, lui rappelle son fils aîné qui a été abattu par la police, Binta veut l’aider à retrouver le chemin des études. Mais quand de nombreux diplômés de l’université trouvent difficilement un travail qui ne leur permet pas de vivre dignement, les jeunes ne croient plus à l’école.
Pour cette société musulmane ancrée dans les traditions Haoussa, l’amour puissant et sincère que vit Binta est considéré comme un acte de dépravation. Cet amour parfumé à l’odeur de la mort annonce une tragédie inévitable.
La saison des fleurs de flammes récompensé par le Nigeria Prize for Literature en 2016 montre comment le trafic de drogue est fortement mêlé au pouvoir politique et à la corruption de la police. La condition des femmes africaines est omniprésente dans ce livre : le mariage forcé, la polygamie, la place d’une veuve ou d’une mère dans la société.  Fa’iza, la nièce de Binta représente la solidarité qui existe dans cette société malgré la misère. Elle est traumatisée par un massacre perpétrée sous ses yeux et enfoui dans sa mémoire et qu’elle peine à surmonter. Le conflit entre chrétiens et musulmans dégénèrent souvent par des violences d’horreur.
La lecture du coran est polyphonique d’où se dégage mélodieusement la voix féminine à travers les traditions Haoussa, enseignements musulmans et désir d’émancipation.

Season of Crimson Blossoms by Abubakar Adam Ibrahim  (2016)

Translated into French ( La saison des fleurs de flammes ) by Marc Amfreville

 Season of Crimson Blossoms tells the story of Binta, a 55- year old grandmother who “was finally born at 55”, as she embarks on a love affair with Reza, a 25- year old drug dealer.   In this love story, she sees herself as a flower – the Arum Titan, which blooms only once every thirty years and releases a powerful odor of a decaying corpse. Binta is a devout Muslim; her life is cadenced by her daily prayers. But when she meets Reza it  becomes infused by the thrill of sexual desire and fulfillment.  The tension that underlies this illicit passion is rendered delicately and poetically by Abubakar Adam Ibrahim. For Reza reminds Binta of her eldest son, fatally shot by the police. She encourages Reza to go back to school and finish his studies.  But when even university graduates are unable to find work that provides a decent life for them and their families, young people no longer believe in schooling.

In a Muslim society steeped in Hausa traditions,  Binta’s powerful and sincere love is regarded as a form of depravity.  Her love, with its lingering fragrance of death, is a harbinger of inevitable tragedy.

Season of Crimson Blossoms won the Nigeria Prize for Literature in 2016. It exposes the strong bonds between drug traffickers, politicians, and a corrupt police force. Repeatedly, it questions the condition of African women ( forced marriages,  polygamy ) and the societal roles of widows and mothers. It gives proof, through Fa’iza, Binta’s niece, of the solidarity that exists and that rises above poverty and squalor. It shows how Fa’iza  struggles to come to terms with the trauma, buried deep in her mind, caused by a massacre that was perpetrated under her very eyes. It describes how the conflicts between Christians and Muslims often degenerate into horrific violence.

Multiple voices can be heard in this polyphonic reading of the Q’oran.  The feminine voice emerges melodious,  tracing its route through Hausa traditions, Muslim teachings and desire for emancipation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s